elba logo

“One story of my life” -Enzo

Hello,

my name is Enzo, I am French and now I am a volunteer in Finland in the municipality of Pedersöre. But before I get to that I tell you the whole story.

I always had difficulties at school with a birth disease dyslexion, but with willpower and courage I overcame these difficulties and started to study electricity at the age of 15 and succeeded in getting a Baccalaureate + 3 years at the age of 20

I chose an association called “European Solidarity Corps”

During the last few years, I was thinking about getting out of my comfort zone and changing my routine. My best friend told me about a conference run by volunteers who present their project and association, this one organised by the city of Lorient.

I chose an association called “European Solidarity Corps” so I signed up and started looking at where I would like to go. I applied for a project that Villa Elba and had several interviews, it was a success. So, I ended up packing my suitcase and bought my train and plane tickets to Finland. When I arrived in Pedersöre, I discovered an exceptional family with whom I live this adventure which will remain engraved in my heart. I spent my 21st birthday, Christmas and New Year in Finland. I think now you know my story.

I will come back with a new perspective

To talk about the activities, I did in France and the ones I do now. My favourite sport is surfing, I made my own board.  I love to go hiking with my friends. Now in Finland I can’t surf anymore because there are no waves, but I can go snowboarding and there are lots of other activities like ice skating, walking in the forest, hunting, fishing, watching hockey games or even playing hockey and walk on frozen lakes. All these activities are extraordinary, and I couldn’t do them in France.

After this project, I planned to work in what I studied. A company in France offered me a job. I will come back with a new perspective, and I will travel more in my life, and I will decently come back to Finland.

 

French

Bonjour je m’appelle Enzo, je suis Français et maintenant je suis volontaire en Finlande dans la commune de Pedersöre. Mais avant d’en arriver là je vais vous raconter toute l’histoire. J’ai toujours eu du mal à l’école avec une maladie de naissance dyslexie, mais avec une volonté et du courage j’ai surmonté ces difficultés et commencer à 15 ans à étudier l’électricité j’ai réussi à obtenir un Baccalauréat + 3 à 20 ans. Pendant les dernières années je réfléchissais à pouvoir sortir de ma zone de confort et changer ma routine. Mon meilleur ami m’a parlé d’une conférence dirigée par des volontaires qui présentent leur projet et association, celle-ci organisés par la ville de Lorient. J’ai retenu une association “Corps Européen de Solidarité” je me suis donc inscrit et commencer à regarder là où j’aimerai aller. J’ai postulé pour un projet que Villa Elba et passé plusieurs entretiens, ce fut une réussite. J’ai donc fini par préparer ma valise et achetés mes tickets de train ainsi que d’avion direction la Finlande. Arrivé à Pedersöre tout stressé j’ai découvert une famille exceptionnelle avec qui je vie cette aventure qui restera gravé dans mon cœur. J’ai passé mon 21 -ème anniversaire, Noel et nouvel an en Finlande. Je pense que maintenant vous connaissez mon histoire.

Pour parler des activités que je faisais en France et celles que je fais maintenant. Mon sport préféré c’est le surf, j’ai eu location de fabriquer ma propre planche.  J’adore aller faire des treks avec mes amis. Maintenant en Finlande je ne peux plus surfer il n’y a pas de vagues, mais je peux aller faire du Snowboard et il y a pleins d’autres activités comme, le patin à glace, les balades dans la forêt, la chasse, la pêche, voir des matchs de hockey ou même aller jouer au hockey et faire des balades sur des lacs gelés. Toutes ces activités sont extraordinaires que je ne pouvais pas faire en France.

Après ce projet, j’ai prévu de travailler dans ce que j’ai étudié. Une entreprise de France m’a proposée un emploi. Je rentrerais avec un nouveau point de vue et je pense avec une envie de repartir.